5 July, 2017

Appel à l’action le 22 juillet 2017

Pas de commentaire
Category: European Action Day @fr, News on the action day @fr, Victims of hate crime @fr
Community Manager
3 pm

22july_logo_300Discours de haine = Crimes de haine. Finissons-en !

Chaque année, le 22 juillet, le Mouvement contre le discours de haine organise une Journée d’action pour les victimes de crimes de haine avec l’aide de ses équipes nationales de campagne, de ses militants et des organisations partenaires. Cette journée de commémoration est aussi l’occasion d’exprimer notre solidarité avec les victimes.

En été, une multitude de festivals, de camps, d’échanges de jeunes et de projets en faveur de la jeunesse sont autant d’occasions privilégiées d’organiser des actions communes, de réaliser une animation pédagogique ou tout simplement d’aborder la question des crimes de haine et du discours de haine avec des jeunes dans le cadre d’un débat ouvert. Le Mouvement vous invite à envisager cette possibilité. Voici quelques idées et suggestions d’activités.

Le 22 juillet 2017, agissez !

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

VOUS POUVEZ organiser une manifestation commémorative dans votre localité en mémoire des personnes qui ont été victimes de crimes de haine ces dernières années ;

VOUS POUVEZ organiser une activité pédagogique de sensibilisation des jeunes et des acteurs qui travaillent avec des jeunes (travailleurs de jeunesse, organisations de jeunesse, enseignants, parents, etc.) à ce qu’est un crime de haine et à ses causes et conséquences, en vous attachant à mettre en évidence le lien avec le discours de haine et en apportant des réponses concrètes : comment venir en aide aux victimes, comment prévenir de tels comportements (vous pouvez utiliser à cet effet le manuel « Connexions », qui propose toute une palette d’activités riches et variées) ;

VOUS POUVEZ organiser une action de sensibilisation sous différentes formes : flashmob, bibliothèque vivante, exposition de « Témoins silencieux »… Beaucoup d’initiatives sont possibles pour aider la collectivité à débattre du phénomène du crime de haine et du discours de haine et à en dévoiler les ressorts ;

VOUS POUVEZ mener des activités de plaidoyer aux niveaux national et local afin de demander des mesures juridiques, des dispositifs de signalement, des moyens dédiés à l’investigation et à la sensibilisation, et interpeller la classe politique en lui demandant de s’engager ;

VOUS POUVEZ aider les victimes en leur donnant la parole, en leur offrant un espace où elles pourront s’exprimer de vive voix ou écrire pour raconter leur histoire ; les récits peuvent mis en ligne et partagés sur notre blog Non à la haine ;

VOUS POUVEZ agir en ligne en soutenant l’une de nos actions recommandées. 

VOUS POUVEZ suivre la journée d’action du 22 juillet sur notre page Facebook ou sur le compte Twitter@nohate_speech #nohatespeech

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*