18 September, 2015

Newsletter N° 39, September, 2015

No Comments
Category: Campaign Newsletter
editortest
3 pm

 

Version francaise en dessous
NHSM Newsletter - September 2015

Dear %Subscriber:CustomField32%,

The inflow of people escaping war and persecution at the borders of European Union countries has generated a wave of solidarity that many of the No Hate Speech Movement activists and supporters have joined and supported. This solidarity is essential in order to recognise the necessity of helping those in distress and to affirm unity and humanity over indifference and disaster. This crisis is not new. For several years now too many people have died seeking refuge and protection. But the scale and impact of last weeks’ events cannot leave us indifferent.

This is also being used to fuel hate speech and aggressive nationalism under the pretext of protecting national borders, “our” culture and civilisation, or even for sanitary reasons. As always, hate speech feeds prejudice; the statements of politicians and public figures who are against people seeking asylum are evidence that, as many of you posted in the campaign platform, “hating is easy, love takes courage”. Please use the platform and the Hate Speech Watch to report solidarity and to make sure that hate speech does not become accepted or tolerated.

TAKE ACTION: ONLINE AND OFFLINE

Online hate speech targeting migrants, asylum seekers and refugees has increased recently, increasing tensions and prejudice in a very challenging situation for the people seeking refuge in Europe. The No Hate Speech Movement is calling for a stronger solidarity towards those people forced to leave their homes.

Be active online: Report hate speech online through the Hate Speech Watch, and propose counter-narratives, expressions of solidarity, clarification of facts. As the German journalist, Anja Reschke put it: “The hate-writers must understand that this is not tolerated in society. Therefore, if you don’t think that all refugees are parasites that should be chased away, burned or gassed, then you must clearly make it known. Stand up against it and open your mouth.

Be active offlineSupport grassroots organisations that are offering essential help to asylum-seekers, especially in those countries where their situation is particularly dire. You can donate, you can share information about their work and you can volunteer yourself. Here is a list of some of them – please help us to complete it!

action day report: european day for the victims of hate crime

A group of CAMPAIGN activists took on preparation and implementation of the last action day, 22 July. They were supported by a large wide coalition of partner organisations, including the European Union of Jewish Students, the European Network Against Racism, the European Youth ForumPhiren Amenca, Respect Zone, the Voice of Young Refugees in Europe  and many more.

The Action Day aimed to commemorate the victims of hate crime in Europe, to raise awareness on the links between hate speech and hate crime and to gain political support for the recognition of the European Day for Victims of Hate Crime.The results are very encouraging:  the petition has reached 4535 signatures, and the 12 personal testimonies were well disseminated on social media.The social media presence and the out-reach of the Action Day was important and significant : Facebook posts reached over 20.000 in the action period and the engagement was close to 3000. The Action Day itself had a very remarkable outreach (35.000) as well as engagement (1000). There were 23 reports on the Hate Speech Watch in relation to the focus. This Action Day produced 21 new blog posts which came from partners, activists as well as submitted to the open call.The Action Day was also connected to the commemoration of the 2011 victims events in Oslo, with the involvement of Anne Brasseur, President of the Parliamentary Assembly of the Council of Europe and other local politicians.

Media speak out againsT hate speech

The Associazione Carta di Roma, with the support of the European Federation of Journalists and Articolo 21, the National Federation of the Italian Press and the National Order of Journalists (Italy) has launched a campaign asking journalists and the public to take action against hate speech. This includes an online petition against hate speech.  National Italian television channels, such as TG2, and international organisations, like the UNHCR Italy, have already supported the petition which has reached more than 1000 supporters. The petition page has also an interesting discussion forum.

unesco conference on youth and the internet

A UNESCO report released on Countering hate speech online is a very useful document for understanding and addressing hate speech; it also contains various references to the NHSM campaign.

The report was presented at the conference on Youth and the Internet in Paris, attended by several No Hate Speech Movement activists. A video about the conference was prepared by the NHSM participants.

end of the beginning – the video

You can watch the video testimony of the No Hate Speech Evaluation Conference held in May 2015 Strasbourg. The conference was really the end of the beginning: the campaign will continue until the end of 2017. Find out how in the following issues to this newsletter.

Euro-arab network for the campaign

A group of activists and participants in the 5th Euro-Arab Youth Forum are setting up a network to promote and implement the No Hate Speech Movement campaign in the Euro-Arab context. The group, initiated by APICE, a campaign partner, has opened a Facebook page to start with and is preparing its action day for the 21st September.

WORD OF THE MOMENT: refugee

Refugee: someone who “owing to a well-founded fear of being persecuted for reasons of race, religion, nationality, membership of a particular social group or political opinion, is outside the country of his nationality, and is unable to, or owing to such fear, is unwilling to avail himself of the protection of that country.”  1951 Convention on the status of Refugees.

Everyone has the right to seek and to enjoy in other countries asylum from persecution”  – Universal Declaration of Human Rights..

Social Feeds

Where are you from?’… ‘Earth’ #humanity #refugees #refugeeswelcome pic.twitter.com/I1Abv1TXIA #TREToday

— Stephen Ritson (@radioritson) 3 September 2015

Here’s what solidarity with refugees looks like. Similar photos throughout Europe. http://t.co/gjJiUzsAyj pic.twitter.com/ImTYEPOmA6— Kenneth Roth (@KenRoth) 13 September 2015

Facebook and goverments have a clear responsibility in blocking hate speech online, as they are fully empowered to act….

Posted by No Hate Speech Movement on 15 September 2015

“No one leaves home unlesshome is the mouth of a sharkyou only run for the borderwhen you see the whole city running…

Posted by No Hate Speech Movement on 6 September 2015

   

Bulletin d'information Septembre 2015 - NHSM

Chère/Cher %Subscriber:CustomField32%,

L’afflux de personnes fuyant la guerre et les persécutions aux frontières des pays de l’Union Européenne a suscité une vague de solidarité qui a été relayée par de nombreux militants et supporters du Mouvement contre le Discours de Haine.

Cette solidarité est essentielle afin de reconnaître la nécessité d’aider ceux dans la détresse et d’affirmer une unité et une humanité envers l’indifférence et les catastrophes. Cette crise n’est pas nouvelle. Depuis plusieurs années maintenant, trop de personnes cherchant refuge et protection sont décédées. Mais la proportion et l’impact des événements des dernières semaines ne peut nous laisser indifférents. Cette migration est également utilisée, pour attiser le discours de haine et l’agressivité nationale, sous prétexte de protéger les frontières nationales, notre culture et notre civilisation ou pour des raisons sanitaires. Comme toujours, le discours de haine attise les préjugés ; les déclarations d’hommes politiques et de personnalités publiques qui sont opposés aux demandes d’asiles, sont autant d’évidences que de ce que beaucoup d’entre vous ont posté sur le site de la campagne : « haïr est facile, aimer demande du courage ».

Utilisez le site de la campagne et l’observatoire de la haine pour reporter des élans de solidarité et assurer que le discours de haine ne devienne ni acceptable, ni banal.

PRENEZ DES MESURES : en ligne et hors ligne

Le discours de haine en ligne, envers les migrants, les demandeurs d’asile et les réfugiés a récemment augmenté, attisant les tensions et les préjudices pour les personnes cherchant refuge en Europe. Le Mouvement contre le Discours de Haine appelle à une plus grande solidarité envers ces personnes contraintes et forcées de quitter leur domicile.

Etre actif « en ligne » : Reportez les discours de haine en ligne, à travers l’observatoire de la haine et proposez des contre-arguments, expressions de solidarité, clarifications de faits. La journaliste allemande Anja Reschke a écrit : « Les écrivains de la haine doivent comprendre que leurs propos ne sont pas tolérables en société.  Par conséquent, si vous pensez que tous les réfugiés ne sont pas des parasites, qu’ils ne doivent être ni chassés, ni brulés, ni gazés, alors faites le clairement savoir. Levez-vous, rebellez-vous et ouvrez vos bouches ».

Etre actif « hors ligne » : Soyez supporter des organisations qui offrent l’essentiel aux demandeurs d‘asile, et tout spécialement dans les pays où la situation est terrible. Vous pouvez faire un don, partager des informations concernant leur travail, devenir volontaire. Vous trouverez ici une liste de certaines de ces organisations, aidez-nous à compléter cette liste !

RAPPORT DE LA JOURNEE D’ACTION – Journée européenne pour les victimes de crimes de haine

Un groupe d’activistes de la campagne a préparé et mis en œuvre la dernière journée d’action, qui s’est tenue le 22 Juillet. Le groupe a été rejoint par de nombreuses organisations partenaires,   dont European Union of Jewish StudentsEuropean Network Against RacismEuropean Youth ForumPhiren AmencaRespect Zone, et Voice of Young Refugees in Europe  et plusieurs autres.

La journée d’action portait sur la commémoration des victimes des crimes de haine en Europe et la sensibilisation du lien entre le discours de haine et les crimes de haine, afin de gagner le soutien  des hommes politiques pour la reconnaissance d’une journée européenne contre les crimes de haine. Les résultats ont été très encourageants : la pétition a atteint 4535 signatures, et 12 témoignages personnels  ont été disséminés sur les médias sociaux. La présence dans les médias sociaux et la sensibilisation à la journée d’action a été importante et significative : on a dépassé 20 000 posts sur

Facebook pendant la période d’action et les engagements ont presque atteint le nombre de 3 000. La journée d’action elle-même a connu une sensibilisation remarquable (35 000) tout comme les engagements (1000).

Il a été recensé 23 rapports sur l’observatoire de la haine, en relation avec ce sujet. Cette journée d’action a récolté 21 nouveaux blogs post de partenaires, activistes et inconnus suite à l’appel public.

La journée d’action a également été connectée à la commémoration des victimes des événements d’Oslo en 2011, avec l’implication d’Anne Brasseur, Présidente de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe et d’autres politiciens locaux
.

LES MEDIAS CONTRE LE DISCOURS DE HAINE

L’association Carta di Roma, avec le support de la Fédération Européenne des Journalistes  et Articolo 21, la Fédération nationale italienne de la presse et l’Ordre national des journalistes (Italie) a inauguré une campagne afin de demander au grand public et aux journalistes de s’impliquer contre le discours de haine. Cette action intègre une pétition en ligne contre le discours de haine. Les chaînes de télévision italiennes, comme TG2 et des organisations internationales, telle UNCHR Italy, ont déjà signé la pétition qui atteint plus de 1 000 sympathisants. La page web de la pétition renferme également un intéressant forum de discussion.

CONFERENCE A L’UNESCO SUR « LA JEUNESSE ET INTERNET »

Un intéressant rapport sur la lutte contre le discours de haine a été édité par l’Unesco. Il constitue un document utile pour la compréhension et la réponse à apporter au discours de haine. Le rapport contient également maintes références à la campagne « Non au discours de haine ».

Le rapport a été présenté lors de la conférence sur « la Jeunesse et Internet » à Paris, conférence à laquelle plusieurs activistes du « Mouvement contre le Discours de Haine » ont participé. Une vidéo de la conférence a été réalisée par les participants du Mouvement.

LA FIN DU COMMENCEMENT – Vidéo

Visionnez la vidéo testimoniale de la conférence d’évaluation contre le discours de haine, qui s’est tenue à Strasbourg en Mai 2015. La conférence a réellement représenté la fin d’un nouveau départ : la campagne sera prolongée jusque fin 2017.  Plus d’informations sur la campagne en 2016/2017 dans les prochains numéros de ce bulletin.

RESEAU EURO-ARABE POUR LA CAMPAGNE

Un groupe de participants et d’activistes du 5ème forum euro-arabe a mis en place un réseau afin de promouvoir et de mettre en œuvre la campagne « Mouvement contre le Discours de Haine » dans le contexte euro-arabe. Le groupe, initié par APICE, un partenaire de la campagne, a ouvert une page Facebook afin de démarrer  la campagne. Le groupe prépare d’ores et déjà sa journée d’action qui se tiendra le 21 Septembre.

Le mot du moment: réfugié

Réfugié : Toute personne qui, en raison d’une crainte bien fondée d’être persécuté, pour des raisons de race, de religion, de nationalité, d’appartenance à un groupe social particulier ou du fait de ses opinions politiques, en dehors du pays de sa nationalité, et n’est pas en mesure de, ou du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays. Convention de 1951 sur le statut des réfugiés.

« Chaque Individu a le droit de chercher et d’apprécier, dans d’autres pays, l’asile de la persécution » – Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Flux Sociaux

Where are you from?’… ‘Earth’ #humanity #refugees #refugeeswelcome pic.twitter.com/I1Abv1TXIA #TREToday

— Stephen Ritson (@radioritson) 3 Septembre 2015

Here’s what solidarity with refugees looks like. Similar photos throughout Europe. http://t.co/gjJiUzsAyj pic.twitter.com/ImTYEPOmA6— Kenneth Roth (@KenRoth) 13 Septembre 2015

Facebook and goverments have a clear responsibility in blocking hate speech online, as they are fully empowered to act….

Posted by No Hate Speech Movement on 15 Septembre 2015

“No one leaves home unlesshome is the mouth of a sharkyou only run for the borderwhen you see the whole city running…

Posted by No Hate Speech Movement on 6 Septembre2015

   

© 2012-2013. Directorate of Democratic Citizenship and Participation, Council of Europe. Project Young People Combating
Hate Speech Online Youth Department. More info www.nohatespeechmovement.org
Privacy policy | Unsubscribe | youth.nohatespeech@coe.int | Created with Latte Creative

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*